Pouvons-nous avoir des maladies vénériennes et de l’hépatite dans l’eau des plages ?

Selon Ferenc Rozgonyi, professeur de la clinique de cuir, de némicorogie et d’oncologie de la peau de l’Université, l’une de ces règles de base est que vous ne devriez pas aller à la plage, à la piscine ou aux thermes avec des blessures. Par exemple, si quelqu’un coupe un doigt, ecchymose son genou ou a une incision entre ses orteils.

A lire en complément : C’ est à propos de ces maladies que la couleur des selles

N’ oublions pas les pantoufles.

Dans les piscines à eau froide, le problème n’est pas principalement l’eau, mais la rive de la piscine, la plage pavée et la douche.

Dans ces zones, les bactéries ou les champignons peuvent facilement pénétrer sur la peau, ce qui, pénétrant dans la plaie ou la blessure, provoque une infection. Pour cette raison, il est très important d’utiliser un lavage de pieds, qui empêche la saleté de pénétrer dans la piscine et désinfecte les pieds. Dans la douche, il est recommandé de porter des pantoufles sous l’eau », a ajouté le spécialiste.

Sujet a lire : Pour traiter le myome : méthodes et faits

Les dommages peuvent être un foyer d’agents pathogènes

Rozgonyi a souligné que s’il n’y a pas de blessure sur quelqu’un, il y a encore une chance d’être infecté, bien qu’il soit significativement plus petit. Les agents pathogènes essaient de coller à la peau, aux cheveux et aux muqueuses, mais si une personne nettoie soigneusement et régulièrement le savon et l’eau courante après le bain, ils ne causeront pas de problèmes.

Après être allé àla plage, il vaut la peine de nous explorer pour les tiques, parce que ceux qui se trouvent sous unchêne à la recherche d’ombres sont beaucoup plus susceptibles de trouver une tique par eux-mêmes que sous d’autres arbres. Une tique peut transporter une variété d’agents pathogènes, infectant le canal de ponction avec sa morsure et sa salive.

En ce qui concerne les piscines d’eau chaude, le professeur a souligné que toutes les bactéries et les virus qui se propagent avec les fèces survivront pendant une certaine période de temps, et même si les substances organiques

L’ hépatite et les maladies vénériennes peuvent également se propager

De telles bactéries ou virus sur l’eau avalée peuvent causer de la diarrhée. Si une personne qui a une infection vénérienne va à l’eau chaude, elle peut infecter d’autres, car les bactéries causant des maladies vénériennes peuvent également se multiplier et provoquer une infection ici.

L’ absence de décontamination par les rongeurs dans le bain ou la plage peut également constituer une source dedanger. Les souris et les rats peuvent transporter la bactérie leptospira. Si l’eau de la plage est de l’eau chaude, mais pas désinfectant, les leptospiras peuvent infecter la personne baignante à travers la peau ou avaler de l’eau par l’intestin , provoquant l’hépatite et la jaunisse, éventuellement la méningite.

Surtout, ceux qui passent longtemps dans l’eau chaude sont à risque, et après cela, ils ne se lavent pas du tout ou simplement de l’eau pure. Dans les zones de baignade avec une bonne hygiène, un nettoyage complet après la plage peut minimiser le risque d’infection », a déclaré le spécialiste.

Articles similaires

Comment faire carrière dans le monde du textile ?

Comment les femmes peuvent abaisser leur cholestérol Le cholestérol

Eau sur bouteille en plastique : est-ce sain ?

Course et blessures : attentif aux pieds Ragusa

Perdre du poids rapidement 5 kg en une semaine

Pour traiter le myome : méthodes et faits

9 points de pression clés pour soulager la douleur

8 symptômes de calculs rénaux, vous devez prêter attention aux symptômes de calculs rénaux peuvent facilement être

Comment faire une huile voisée pour les os plus fermes

Comment vous pouvez nettoyer votre foie naturellement

6 vitamines qui réduisent l’inflammation

Lesrelations parents-enfants influent sur l’avenir Le

EN LIGNE : Le Bureau of Drug Control Committee des États-Unis recommande l’approbation du vaccin Pfizera

Enfant de plus de 40 ans ? Faites attention à ceux-ci.

L’ infertilité ne signifie souvent pas qu’il n’y a plus

Douleur au cou fréquente : quand consulter un médecin ?

La chaleur de nos veines est complètement effrayant

Coronavirus : le nombre de personnes infectées a augmenté de 158

Pneumonie : comment savoir si la rhinite est une complication ?

C’ est à propos de ces maladies que la couleur des selles

Coronavirus : c’est ainsi que les personnes de plus de 60 ans sont vaccinées

Coronavirus : c’est l’ordre de vaccination des personnes enregistrées de la semaine prochaine

Coronavirus : cette méthode vous permet de déterminer si les poumons ont été guéris

Mes mains sont engourdies : qu’est-ce qui ne va pas chez moi ?

Les bons gestes à avoir en cas de crise cardiaque

© 2023 Tous droits réservés